Sensibilisation

Illettrisme Grande cause

Illettrisme Grande cause


La Fondation Carla Bruni Sarkozy s’est engagée au sein du Collectif des 67organisations nationales de sensibilités très diverses qui ont porté le projet grande cause à l’initiative de l’Agence nationale de Lutte contre l’Illettrisme.

C’est le 7 septembre 2012 que les représentants des membres d’«Agir ensemble contre l’illettrisme, grande cause nationale» se sont réunis à l’ Assemblée Nationale pour lancer leur campagne grand public : www.illettrisme2013.fr afin d’obtenir le label grande cause.

Forts de cette reconnaissance obtenue début 2013, tous se sont ensuite associés à la mise en œuvre de la campagne d’information et de sensibilisation :une occasion de mettre en lumière ce phénomène de société mal connu, faire prendre conscience du nombre de personnes concernées par l’illettrisme, alerter les décideurs, valoriser ceux qui agissent, faciliter et généraliser les coopérations pour mettre en œuvre des solutions pour tous

Une occasion de mettre en lumière ce phénomène de société mal connu.

L’année 2013 a vu se tenir également des assises, régionales puis nationales dans toute la France. Une forte dynamique mobilisant plus de 5000 personnes dans un élan commun et que les membres du collectif ont souhaité voir se poursuivre .Désormais chaque 8 septembre, journée internationale de l’alphabétisation, ils participent ensemble à des journées nationales d’ action contre l’illettrisme organisées avec l’ANLCI.

Lors des journées 2014 Marie-Thérèse Geffroy, Présidente de l’ANLCI, a souligné le rôle de pionnier que pouvait jouer la France au niveau européen. Notre pays, après plusieurs années de travail commun sur cette question est en effet en mesure de proposer des outils adaptés et de bonnes pratiques pour permettre aux adultes de sortir de cette difficulté ainsi que des recommandations simples pour éviter que l’illettrisme ne prenne racine dès l’enfance.

La Fondation Carla Bruni est partie prenante du collectif. La voix de sa Présidente Carla Bruni Sarkozy ne manquera jamais à tous ceux qui aujourd’hui encore sont confrontés à l’illettrisme, pour leur redonner confiance afin qu’ ils osent prendre le risque de réapprendre.