Public vulnérable

Milieu carcéral
Période
2009 – 2012
Territoire
France et Collectivités d’Outre-Mer
Partenaires
Direction de l’Administration Pénitentiaire, Services de Probation et d’Insertion Pénitentiaire (Bretagne, Essonne, Hérault, Haute-Loire, Haute-Savoie, Loire, Loire et Cher, Moselle, Nouvelle-Calédonie, Rhône, Yvelines.)

Milieu carcéral

Réinsérer par le geste et la parole en milieu carcéral

En partenariat avec l’Administration pénitentiaire, la Fondation a financé des résidences d’artistes et des ateliers culturels au sein de centres de détention et maisons d’arret.

L’objectif est de placer les personnes détenues dans un processus de création artistique, en tant qu’acteur plutôt que spectateur. Deux appels à projets ont été lancés. Les propositions d’action, envoyées par les associations, ont toutes été examinées avec un expert culturel de la Fondation de France, un expert en provenance des services d’insertion et de probation pénitentiaire (SPIP), ainsi qu’un référent culture au sein de l’administration pénitentiaire. Chacun des projets soutenus est mené sur le moyen terme, sur 8 semaines au minimum, voire sur toute l’année. Une attention particulière a été donnée aux projets émanant d’établissements pénitentiaires situés dans des zones reculées, et à destination des quartiers pour femmes.

La Fondation a financé au total 40 projets d’une durée de plusieurs semaines à un an, dans 26 établissements pénitentiaires. Près de 720 personnes incarcérées ont bénéficié de ces initiatives qui permettent d’écouter ses émotions en pratiquant la musique ; d’explorer son imaginaire en s’appuyant sur la photo, le cinéma et les arts plastiques ; de libérer la parole et le geste grâce au théâtre et à la danse et de renouer avec ses proches par la création artistique et la danse.